Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 21/01/2018
Âge : 78
Voir le profil de l'utilisateur

Situation initiale

le Dim 21 Jan - 16:59
Nous sommes en février 2036.

L’opération « East Wind », qui a amené la dictature d’Altis, l’alliance du CSAT (Iran - Chine) et l’OTAN à s’affronter, est terminée depuis plusieurs mois maintenant. La dictature n’est plus, les derniers militaires locaux se sont réfugiés dans le maquis tandis que l’île a été déminée par l’IDAP, une organisation non gouvernementale qui oeuvre contre toute atteinte aux populations civiles, comme l'utilisation de mines ou de sous-munitions par exemple.

Aujourd’hui, l’île d’Altis est sous un statut unique en Europe : tandis qu’un gouvernement provisoire a été mis en place, la Gendarmerie Nationale française assure les fonctions de maintien de l’ordre. Avec la récente signature de l’accord de Kavala, en décembre 2035, la Gendarmerie Nationale a reçu un mandat effectif jusqu’en décembre 2036. En échange, le gouvernement provisoire a promis d’organiser des élections et un référendum pour intégrer la République française, et devenir un territoire d'outre-mer, avant janvier 2037.

Il ne reste plus qu’à reconstruire l’île d’Altis, dont les villages et les centres urbains ont été violemment pilonnés pendant la guerre, et surtout à reconstruire la société Altisienne. Avec la guerre civile, la dictature et l’intervention occidentale, plus de 90% de la population civile s’est réfugiée sur le territoire de Malte et l’île italienne de Sicile. Aujourd’hui, beaucoup hésitent à revenir. Pour gonfler sa population, réduire les camps de réfugiés sur le territoire européen et reconstruire plus rapidement Altis, le gouvernement provisoire et l’Union Européenne ont signé un accord : l’administration Altisienne s’engage à fournir le plus rapidement possible la nationalité et une prime de 10 000 € pour tout nouvel habitant, qu’il soit un ancien citoyen d’Altis, un opportuniste ou un immigré d’une autre contrée. L’Union Européenne, en échange, finance l’opération, facilite les déplacements et assure la promotion auprès de sa population.

Mais dans les anciens mouvements rebelles, comme chez les vétérans loyalistes à la dictature, la mesure passe mal. Rapidement, les maquis reprennent de l’activité et les groupes insurgés, qui regroupaient d’anciens soldats de la dictature, voient leurs effectifs gonfler. Une fracture dans le principal mouvement démocratique mène à la création du Front Uni Indépendant, organisation qualifiée de terroriste par l’Occident et qui vise à faire partir le plus rapidement possible la Gendarmerie Nationale et à instaurer un nouveau régime indépendantiste et isolationniste.

Autre conséquence de l’accord entre l’Union Européenne et le gouvernement provisoire, la montée de la criminalité. Île au climat méditerranéen, proche de Malte et de l’Italie, Altis constitue un point de passage stratégique. Pendant la guerre civile, la caste militaire a permis à des trafiquants de drogue russes de cultiver du chanvre, de la coca et du pavot, tous trois à l’origine du cannabis, de la cocaïne et de l’héroïne. À la fin de l’intervention occidentale, les champs et les sites de traitement ont été brûlés. Mais l’installation d’une frontière pour coincer les poches insurgées sur une partie de l’île seulement ont amené à une explosion de la criminalité et à la création de nouveaux champs pour la culture de narcotiques. L’arrivée de plusieurs opportunistes, dont des anciens membres des mafia italienne, corse ou encore russe, n’a guère arrangé les choses.

Voici donc dans quelle mesure vous arrivez, vous, immigré d’un autre pays, opportuniste ou encore ancien citoyen d’Altis, à l’aéroport central d’Altis. Ce que vous serez, ce que vous ferez, la marque que vous laisserez sur l’île, tout cela dépend de vous.

Bienvenue sur New Hope Life.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum